Raretés, reprises et autres éjignâts

by Justin(e)

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
Et l'on a bien appris par cœur les sentiments les plus médiocres L'on se déteste au comptoir, le jour on se tient la main Inavouables sophistes, comédiens Tu sais on est plusieurs dans cette relative solitude C'est facile pour personne, moi-même je me masturbe Il n'y a pas d'unité il n'y a pas d'amité possible entre toi Tous les côtés tous les partis invités dans ton langage nous réverse " Pardon ! " deux trois pas en arrière Avant de sauter nulle part avant de faire du surplace Ne décidez de rien, ne décidons de rien Laissons les clercs " Laissons les Rois ! " Laissons les produire des objets comme toi, des sujets comme moi… Et l'on a bien appris par cœur les arguments les plus médiocres Pauvretés que nous sommes, misérables nous sommes D'inévitables sophistes, comédiens Il n'y a aucuns secrets derrière les masques de Charly Tout est là en surface, les amours se repassent Un autre coprs un autre Etat, un autre rêve N'y changera rien.
2.
Mon journal initme se décentre Mes cellules mortes se décentrent Ma testicule gauche se décentre Mon orgueil se décentre Mes solitudes se décentrent Mes aptitudes se décentrent Tout ça cède et Tout se cède et Tout ça cède et Tout se décentre En fête propriétaire de rien Je n'suis au centre de rien Mes pensées ne m'appartiennent pas Mes désires ne m'appartiennent pas Seul je ne produirais rien d'interressant c'est certain Tes cigarettes se décentrent Tes certitudes se décentrent Ton stérilet se décentre Tous tes points de vues se décentrent Tes métastases se décentrent Ton 45 tours se décentre Ton syndicat Ton portefeuille Ton livret A Ta mère en deuil Les mélanomes de ta grammaire Le mobilhome de ta grand-mère Tout se cède et Tout ça cède et Tout se cède et Tout se décentre Enfant propriétaire de rien En fait au centre de rien Tes pensées ne t'appartiennent pas Tes désires ne t'appartiennent pas Seuls nous ne produirons rien d'interressant c'est certain
3.
J'te connais pas mais j'te connais comme si je t'avais fait (du mal). J't'ai jamais parlé jamais abordé mais je vois bien que tu as tout pour me déplaire. C'est quand même triste on aurait pu penser que deux humains un peu adultes pourraient communiquer. C'est quand même triste mais il faut croire que je suis trop jeune pour signer un pacte de stabilité. Je n'en reviens pas à quel point dès l'prime abord tu ne me reviens pas alors ne m'approche pas et ne dis rien quoi que tu dises je vais trouver ça bête alors ne m'approche pas et surtout ne dis rien quoi que tu dises je vais trouver ça bête C'est quand même triste quand on pense qu'en étant un peu humain j'pourrais apprendre à t'accepter c'est quand même triste mais il faut croire qu'en moi a disparu tout sentiment d'humanité. Si c'est un truc comme toi qu'on appelle un homme moi j'veux bien être un chien ou qu'on m'appelle un veau. C'est quand même triste quand on pense qu'en étant un peu humain j'pourrais apprendre à t'accepter c'est quand même triste mais il faut croire qu'en moi a disparu tout sentiment d'humanité. C'est quand même triste on aurait pu penser que deux humains un peu adultes pourraient communiquer. c'est quand même triste et on peut tout penser mais à tout prendre moi j'dirais que j'taimerais mieux mort.
4.
Dégueulasse en robe de chambre, Papy m'a dit : " mamy m'a dit, Eric'peuh (disques), tartine de jus de fruit ", à huit virgule prune moins le quart, Rubens découvrait Simone Veil, irradié par son talent, Trois fois sans frais, Sa mère l'église, j'veux dire : Qui, qui, qui me parle, imagine toute ta vie tu te marres, Tu fumes du stich' à base de clar, Ah c'est terminé… Chuis où la merde, tu m'agaces, on check Chenonceau poumon faible, C'est elle ou moi, c'est elle ou moi... Arnaque, hasard, classe, événement, quiconque toujours en pomme de terre, Toi tu t'appelles Barquette de lu, muscadéléctrique c'est plus cher. Olar, Fus, Alar, Jus et Djar, tronch'à cul dans le sandwich triangle, 3, 4, 5, Jean-Luc, guidon, accrochée par la… Bida-bouda-bidou limon fertile, affirmatif Nina, La cicatrice au front, Aaaah j' raconte mal, Merci Bernard, 8.80 record du monde, Monsieur et Madame l'phabet n'en reviennent pas. Consonne plurielle, retombée sémantique, prise dans l'sens et glissement, On s'protège tranquillement…. Dégueulasse en robe de chambre, dégueulasse en robe de chambre.
5.
Attention, nous devenons fou De retour sur cette chaise éléctrique Attention regarde les pleurer Tu ne peux retenir tes larmes Besoin d'explications Des vies juste pour toi Qu'as tu obtenu? Qu'ont t'ils obtenu? Tué, ruiné pour des années Ressentir la même chose Et retour au cimetière surveille tes arrières Cette souffrance est la même Besoin de voir la pluie Malgré tout ce qu'ils disent Regarde leur souffrance Gratte, gratte dans la terre Une époque impressionnante Besoin d'explications Attention, devenons fou Retour sur cette chaise éléctrique Attention regarde les pleurer Retenir tes larmes Besoin de voir la pluie Besoin d'un nouveau jugement Besoin d'une meilleur fin Nous ne fermerons pas les yeux
6.
Mamy a fini par mourir, je l’ai gardé tout près de moi, j’ai bien installé sa carcasse vissée devant Julien Lepers et depuis son dernier soupir, j’encaisse le pognon à sa place. Et ça reste entre elle et moi, inexorablement sa pension tombe tous les mois. Je sèche mes larmes je tiens ma langue je vais dégueuler dans un tiroir. Qu’importe l’odeur de l’argent, je l’encaisse et je vais boire. On sentait Mamy pourrir à dix kilomètres, le doux fumet du macchabée ça fait mal à la tête. Au pays des vers de terre, des mouches à merdes, des asticots, des crottes de nez, mais qui a butté mémé? La famille c’est très important, comme un papa, comme une maman d’ailleurs ils pourrissent tous ensemble.Mais au cimetière des éléphants, je fais la fête je suis content. Famille qui s’aime se rassemble…On sent ma famille pourrir à dix kilomètres.
7.
L'Adversaire 02:53
Vas-y prends une chaise je vais t'expliquer. Comment dire, c'est un peu compliqué. Je suis paralysé, je ne peux rien n'en faire car c'est dans mon dos que bouge l'adversaire. Hier matin je me suis résigné à l'entendre, il ne peut s'effondrer. A l'avenir c'est promis, sombre et célibataire, et dans leur dos je serais l'adversaire. "AMEN" à l'adversaire, célébrons le règne de l'adversaire. Allez tous au service de l'adversaire, à son rythme, à son style et à son anniversaire. "AMEN" à l'adversaire, célébrons les noces de l'adversaire. Avant tout au service de l'adversaire à son rythme, à son style et à son anniversaire. Il nous réclame un régime spécial, assez peu d'efforts avec l'adversaire. Il suffit d'en jouir sans oublier le dessert et d'apprécier l'humour de l'adversaire. Pas la peine de bégayer, ce n'est pas un étranger cet adversaire. Allez danse sur la musique de l'adversaire, aboie dans le langage de l'adversaire. Pas besoin de me faire prier, j'ai toujours sucé les seins de l'adversaire. Plus besoin de nous faire prier, c'est en chantant qu'on suce l'adversaire. Viens rire aux blagues de l'adversaire, goute l'alcool de l'adversaire écoute l'accent de l'adversaire, regarde les couleurs de l'adversaire, mieux vaut se taire et se distraire, sur le territoire de l'adversaire. Amen
8.
Oui 02:09
Oui papa, oui patron, oui chérie, oui fiston. Et l'autre insiste sur ses tendances suicidaires, il se dit dépressif depuis l'année dernière, il peut s'acharner des heures sur ses problèmes d'érection. Un cercueil ambulant avec deux ailes dans le dos. Devenir son propre Christ, supérieur à lui même, force et gloire sur la liste et chimères en emblème, il s'ennuie dans ses rêves, même dormir est un effort, chez lui tout rime avec la mort. Y'a l'autre qu'aurait besoin d'un comité central pour organiser sa vie et sa recherche de travail. On lui donnera une forme, des habits, une fonction un cercueil ambulant avec deux ailes dans le dos. Pour choisir ton écueil il faut le voir de haut.
9.
Un ange est mort ce matin, c'est une elfe qui disparaît. Meurtri tous les jours comme un chien un vagabond s'en est allé. Ô comme une âme, tel un embrun, un poète s'en est allé. Ô dans une âpre odeur de vin, un quidam s'est effacé. On est pas sérieux quand on a 17 ans. A son chevet les médecins refusent de trop s'attarder. Dans ses yeux le sel et l'étain se catalysent pour pleurer.
10.
Eristoff: 6 euros Zubrowka: 7,50 Heineken: 3 euros, Jack Daniels et soudain je t'aime. Mojito: 5,50 Manzana: 5,50 Porto: 4 euros et soudain tu m'aimes. Mais l'amour tu sais bien ce n'est pas que de l'alcool, il faut peut-être un zeste de supplément citron pour un peu plus de goût, mettre un peu de saveur pour un peu plus de sens, tellement plus de couleur. Et la maison n'accepte toujours pas les chèques, tranquillement on s'effondre...Et la maison n'accepte toujours pas l'échec. Côte du Rhône encore mieux, Chardonnay sur le parking, la voila: la dernière nouvelle, l'amour à la française. Mais la France tu sais bien, ce n'est pas que de l'alcool, il y a peut être un peu de fromage au milieu.
11.
Monsieur B 03:18
La boite à charisme est cassé, il ne nous reste que l'amitié, des souvenirs à la pelle, Rupt'stik, Piriac, le Sésame et les troquets. A ne pas crécher tout près, tu nous manques au taquet, à se brûler les ailes à te courir après... et ton regard et MrB, ton regard qui guérit tout... Et ton regard et MrB, ton regard qui comprends tout...A la fin d'un cauchemar je repensais à toi, à Mulhouse, aux polars, au souffre de tes doigts.
12.
Pour Noël, je veux le best of des Pogues Sapin, huîtres, guirlandes, bûche Pour Noël, la pochette avec le chien Pour Noël, la pochette orange
13.
Sous le chapiteau, des hommes tristes :"trois étoiles sur six et demi, Ils ont collé des allumettes sur un grand sourire de junkie. La nostalgie du twist et des gendarmes de St-Tropez Suffiraient sans doute à combler les tristes mesures de l'été." Christophe Maé dans la Joconde: les strapontins dégueulent encore, Du rock n'roll en moins pédé, et toutes les baignoires grondent Il y du feu qui coule des loges, il y a des yeux d'où coulent des larmes, Mais sous les poils on n'y voit rien que l'origine de toutes les gammes. Tout ça ressemble à s'y méprendre à l'origine de tous les drames. "On ira tous au paradis", et moi, et moi, et moi, Dans quel salon de quel musée me trouvera-t-on bloqué Entre une chaise et un évier entre deux lattes sur un plancher ? On ira tous au paradis, et moi, et moi, et moi, Pour quelle nation suis-je un danger ? Pour quelle notion pétée Ne serais-je rien d'autre qu'une blatte sur un plancher ? "Et sous le chapeau des artistes on ne broyait plus de noir." Belle demoiselle de Caravage pissant le sang par tous les trous, Qu'est il arrivé de si grave pour qu'on ne lui coupe que le cou ? Mais que faire de ces gribouillis d'où sortent ces millions de vers Désolé si je n'y peux rien, mes gribouillis se vendent bien... Et pourtant mes gribouillis ne valent pas les tiens
14.
Puisque rien ne tourne mieux que nos langues amusées, Passons nos nuits à nous baigner dans la salive. Dans cette joie non-simulée de nos passives réactions, De nos actives soumissions, de nos baisers, Peut-être est-il encore temps d’apprécier le vain, Et puis de sentir encore le bonheur caresser nos mains, Comme avant, comme ils disent, commencer à laisser tomber, goûter au plaisir ultime de faire souffrir la langue, se disperser à l'infini... Puisque rien ne tourne mieux que nos langues amusées, Passons nos jours à nous baigner dans la salive. Dans cette joie non dissimulée de nos actives réactions, De nos passives soumissions, de nos baisers Peut-être est-il encore temps d’apprécier le rien, Et puis de sentir encore le bonheur caresser tes seins Comme avant, comme ils disent, commencer à laisser tomber Goûter au plaisir ultime de faire souffrir la langue, Se disperser à l'infini. Peut-être est-il venu le temps d’apprécier.
15.
Je voudrais, s'il vous plait, des emballages stérilisés Avec des couleurs vives, vous savez, pasteurisés Jamais lavés mais toujours sain, j'aimerai, Monsieur, J'aimerais bien ne jamais avoir à te serrer la main. Je voudrais aussi, si vous en avez, Du détergent pour les wc et un agent spécialisé Dans l'élimination de tout le reste, Car il en reste sur ta main ,il en reste c'est certain. Une solution hydro-alcoolique, Trois litres de lessive hydro-alcoolique, Des relations hydro-alcooliques Des relations hydro-alcooliques De la merde sous les ongles, De la merde sous la langue, De la merde sur la bite quand je t'encule, De la merde dans la chatte, De la merde dans les draps, De la merde sur ta bite quand tu m'encules. A toutes ces odeurs délicieuses... Que reste t-il à vacciner? Que reste t-il à dégoûter? Rien n'est vraiment sain, Veux-tu te laver les mains? Rien n'est vraiment plus pareil, Ça me rappelle que je t'aime, On avait plus grand chose à dire, Plus rien à nettoyer. Que reste t-il à verrouiller? Que reste t-il à savourer? Rien n'est vraiment sale J'aimerais tant que tu m'avales. Non plus rien n'est vraiment sain, Va-t'en te laver les mains.
16.
17.
Je m'appelle Benjamin Gautier, je viens de fêter mes treize ans, je viens aussi pour l'anecdote, de tuer mes parents. Parce qu'il voulais divorcer, il ne voulais plus s'aimer, c'est tout ça qui m'a énervé. Papa, Maman on crié : " Aïe, aïe, aïe ", c'était même un peu dégoûtant de les finir à la tenaille. Je m'appelle Benjamin Gautier, je viens de fêter mes parents, je viens aussi pour l'anecdote, de tuer mes treize ans. Depuis tout petit je fais ce que je veux, la liberté puissance 22, c'est vous dire si je fus gâté…
18.
Imagine 02:15
Imagine que le monde entier, grâce à ta mort soit transformé en un idéal de gaieté, de joie, de fraternité. L'atrocité, la maladie, grâce a ta mort anéanti L'harmonie systématisée, le rêve enfin réalisé échangerais-tu, ta vie contre tous ce merdier T’offrirais tu en sacrifice pour les enfants du monde entier Mais mon corps quand à lui est un véritable fasciste Il y a que né en moi je reconduis de véritable fascismes
19.
SOS Bonheur 02:05
Moi j'ai pas envie d'être le roi des rois Si c'est pour gouverner sur des gens qui ne s'aident pas Moi j'ai pas envie d'avoir , le droit d'être moi, Si c'est pour m'ennuyer comme tous ces gens qui sont comme toi Qui ne se regardent même pas, qui ne se considère même pas, si c'est comme ça Moi je préfère encore devenir un pneu C'est beau, c'est rond , ça roule un pneu Ça sert à quelque chose un pneu Moi j'ai pas envie d'être Robin des Bois Si c'est pour que chacun achète son home cinéma Moi j'ai pas envie d'avoir, tous ce que je n'ai pas, Si c'est pour m'éloigner chaque jour un peu plus de toi …
20.
Transfuge I 02:08
Plus rien ne rappelle en toi désormais le corps ouvrier du père Fils de qui, fils de quoi, de la honte ou de la haine Ou d'une sombre misère dont tu voudrais taire l'adresse Plus rien ne rappelle en toi désormais le corps épuisée de la mère Fille de qui, fille de quoi, de l'amour ou de la peine Ou d'un paisible enfer dont tu préfère taire l'adresse Et tu penses en les regardant à tout ce que tu pourrais devenir Et tu penses en les regardant à tout ce que tu voudrais devenir Se rappellent à toi finalement les corps écrasés de tes paires Enfants sans mémoire, invisibles et sans histoire Pour revenir enfin sur ce que tu as tant voulu fuir Se rappellent à toi finalement les corps oubliés de tes frères Effroyable verdict du berceau familial Comment ne pas trahir celui dont on s'éloigne? Et tu penses en les regardant à ce que tu pouvais devenir Et tu penses en les regardant à ce que tu voulais devenir Mais qu'est ce que tu voulais devenir?
21.
Transfuge II 02:10
De l'ennui au dégoût et cinq années d'histoire birmane Des sinistres asiles londonien au luxe des hôtels de Paris Enseignant dans le middle-sex, doutant de l'avis du pasteur Malade dans le middle-sex, amoureux de l'Ulysse de Joyce Qui commande le passé commande l'avenir Qui commande le présent commande le passé Commande sur le quai de Wigan, inscrit dans les milices du POUM Spectateur des troubles de mai et de la démence stalinienne Imaginer l'Océania, nous autres sous calocaïne Imaginer l'Océania, et tout mon amour pour Julie
22.
On va pas donner tout ce qu'on a, non non non Nous c'est mollo sur le rock'n roll on a tous autre chose à branler, ouais ouais ouais Alors mollo sur le rock n' roll Quand on a le temps, tranquillement, un weekend par mois Et que des ptites tournées, mais pas trop loin On a un peu passé l'age ça durera pas éternellement On est déjà bien sympa d'aller jusqu'à Le Mans Pas nés pour rouler, Pierre pierre avec moi
23.
Squatter or landlord Cashier or technocrate Circle or square, garbage men or minister Everything or nothing It only takes an eye to see the shooter and the gun But you know where to look to see the cause of the shoot As the criminals are never guilty, can't you see the only cause of crime? Voleur ou propriétaire, privilégié ou esclave Travailleur ou gouvernant, être tout ou n'être rien Enfant de chœur gardé à vue, victime ou assistante sociale Etre tous les corps, être tous les grades dans toutes les places ou n'être rien. As the criminals are never guilty, can't you see the only cause of crime? Les criminels ne sont jamais coupables, ne vois-tu pas l'unique cause des crimes?
24.
They said « you are way too young for this Because you won't have a fucking grasp on it » They know, already know that there is nothing for me there And so they push me out of the field Ils ont peut-être raison Leurs histoires de vieux ne t'intéressent pas vraiment Que font-ils de plus que toi qui t'intrigue tant ? Tu as 22 ans But age should not be a crushing gate my friend. Tu as 22 ans I know we can make this difference irrelevant. Tu as l'âge de courir dans la ville De sauter sur les voitures à pieds-joints Tu as l'âge de foncer dans les poubelles la nuit Ils ne pourront pas te suivre I don't even remember my age, we broke the candles, the hourglass is dead. I don't even remember your age, we broke the candles, the hourglass is dead. And they said You look too old, exhausted and too slow to run. The weight of the years made you a bitter person. You're outmoded. But I do wanna believe that time doesn't let indelible trace on us. J'ai 43 ans Et la ride du lion Je ne saute pas sur les voitures garées en ville ni à pieds-joints ni à cloche-pied Je ne fais pas de sauts périlleux sur les poubelles, la nuit je suis trop fatiguée I don't even remember my age, we broke the candles, the hourglass is dead. I don't even remember your age, we broke the candles, the hourglass is dead. Mais je pourrais peut-être essayer Avec toi, je pourrais y arriver I know I can follow your way but you can follow mine too and retrace your steps. I know I can follow your way Prendre les escalators à l'envers, se suspendre I know I can follow your way Glisser sur les rampes d'escalier, se suspendre I know I can follow your way Sauter d'un immeuble à l'autre, se suspendre I know I can follow your way Se suspendre aux réverbères sans tomber
25.
Content de vous voir enfin, M. le contrôleur ça fait des mois que je vous attendais. Content de devoir payer l'amende, M. le contrôleur je paierais des millions, si je les avais. Depuis le temps que je prends tous les bus sans jamais les payer que je pousse les lignes jusqu'au terminus sans vous voir embarquer je commençais à douter de votre zèle. Mais si je peux me permettre, M. le contrôleur : qu'allons-nous faire de tous les voyages que je n'ai pas payés, M. le contrôleur avouez que ce serait dommage que pendant tout ce temps moi j'ai pris tous les bus sans qu'on me le fasse payer sans qu'on me pende à vos pieds de noir chaussé. à moins qu'on me pende tout court à moins qu'on me pende haut et court ça m'arrangerait, ça me débarrasserait des voyages en bus. Et alors vous n'oublierez pas, M. le contrôleur de saluer votre épouse de ma part puis de passer voir ma mère, et de lui préciser que mon sort est mérité.
26.
Allez allez, allez Nantais jouez, Tous avec vous les jaunes et verts D'un seul élan et sur un seul air Nous vous crions Nantais gagnez Du nord au sud de la Loire De la Bretagne à la Vendée Nous sommes ici pour supporter Les Canaris de la Beaujoire FCNA tu peux compter Sur le soutien de nos clameurs Et de nos chants repris en coeur Par la chorale des Nantais Il a l'air sympa le maire de Nantes J'l'inviterais bien manger une galette On parlera de l'AREOPORT Et de politique culturelle OhOhOh OhOhOhOhOh OhOhOh OhOh OhOhOh OhOh x 4
27.
Ils skatent 01:15
Toute la nuit ils repeignent la ville Rapides et furieux comme la baise Dans la rue évitant les gendarmes Pas de peur, pas de règles, juste la liberté Ils skatent ils skatent ils skatent à fond Ils skatent ils skatent ils skatent tout le temps Ils skatent ils skatent ils skatent ils skatent Les roues en feu, tous ensemble Dans la rue ils doivent se battre Skatant skatant toute la nuit Ils skatent ils skatent ils skatent ils skatent Tous ensemble, en colère Pas d'espoir, pas d'argent, pas de travaille Mais ils s'en contrebranlent Ils putain de skatent.
28.
Planche de surf et croix gammée Terreur sur la plage Le rêve californien se change en peur Le requin n'est plus le seul ennemi On doit agir à fond Pas de sieg hail pour les plagistes Reste frais face aux furieuses vagues Prends un flingue et bute ce con Combat pour ta survie Que les surfeurs nazis meurent
29.
Gosses de riches sous coke ! Les gosses de riches veulent vivre comme des Rolling Stones Et passer leur soirée à se remplir le nez Les gosses de riches veulent vivre façon Delarue Et remplir leurs nez Tu marches au pas Donne moi ton fric Prends toi une trace Tu marches au pas Donne moi ton fric Gosse de riche sous coke Les gosses de riches veulent vivre comme des tarés Et passer leur soirées constamment sous C Les gosses de riches veulent vivre comme des ratés Et remplir leurs nez Prends une trace et marche au pas Gosse de riche sous coke.
30.
Je veux défoncer du beatnik et être payé pour ça Traîner avec mes potes et terroriser la rue Menacer les gamins et leur piquer leurs joints Être bourré à fond en faisant des rondes avec mes potes Je veux être un gendarme. Je veux défoncer du gauchiste et être payé pour ça Traîner avec mes potes et terroriser la rue Menacer les gamins et leur piquer leurs joints Être bourré à fond en faisant des rondes avec mes potes. Je veux être un porc Te faire goûter la matraque Je veux sentir ta peur C'est le meilleur job du monde. Je veux être un gendarme.
31.
Treillères Basket ! Personne ne peut battre le « Treillères Basket » Les gars en bleu et blanc ont une botte secrète 65 à 12 et La Chapelle meurt Vive Alexis Poisson et Gwen Jouneau Treillères Basket ! Personne ne peut battre le « Treillères Basket » Les gars en bleu et blanc ont une botte secrète 59 à 17 et Basse Goulaine pleure Vive Benjamin Catherine et Mathieu Cartron Personne peut battre le « Treillières Basket »
32.
Je lis livre 00:55
Ouais
33.
Ténèbre, entoure moi! Panier Balle Cauchemar. Vampires et Loups-Garous Ils gèrent le putain de jeu Panier Balle Cauchemar.
34.
Ouais 02:04
C'était samedi soir, on glandait entre potes On se branlait sur notre dernier album On a entendu du bruit, on a enfoncé ta porte T'appelle ça une teuf? On s'emmerde à mort On défonce tes fenêtres, on crame tes hauts parleurs Alex pète un câble sur les Ramoneurs On choure tes thunes et ton I-Pad 3 On bousille ton plasma façon Cantona Ouai, on va niquer ta soirée. A deux doigts de me taper ta meuf Mais avec sa moustache elle ressemble à Narbé Je tiens ma bière comme je tiens mon zboub Pour patronner j'ai pas besoin de feinter Regarde toi, tu joue du djembé On va bruler ton best of de Riké On a vidé dans les chiottes tous tes packs de 12 Arrête de chier ta chiasse on fait du Santa Cruz Ouai, on va niquer ta soirée.
35.
Salut c'est bernard je suis le papa d'alexandre toujours là pour aider quand il y a une panne d'essence c'est vrai qu'avec pierrick on est fiers de nos fistons mais ça fait 7 ans qu'ils doivent rembourser le camion bonjour c'est catherine la maman de fabinou avec toutes les dates qu'ils font ce serait bien qu'ils gagnent des sous Salut moi c'est pierre le compagnon de catherine ultra c'est bien mignon mais je préfère de loin justine on s'en fiche on s'en moque on a des guests on s'en fiche on s'en moque on a des guests à fond sur la meilleur des reprises de la meilleur chanson du meilleur des groupes au monde salut moi c'est pierrick le papa d'olivier au niveau de la guitare je lui ai tout enseigné maintenant tous les weekends il va faire le malin au lieu de s'occuper de sa pelouse et de son jardin on comprend pas trop ce qu'ils font tous les weekends mais ils sont pas méchants on les aime bien quand même on préfère le musette car ça fait moins de bruit voilà voilà c'était le featuring de solange et gaby
36.
Fifa 01:32
Tous les mardis quand on a le temps Griezmann refuse de venir à Nantes C'est comme le punk mais en moins loin C'est Fifa Fifa Fifa Fifa entre copains Coup franc Tête piquée Et c'est la truite ! C'est l'enfer des transferts C'est l'enfer de l'absence Oh putain j'y crois pas ! Ils ont vendu David Villa Passe lobée Relance ratée Petite frappe molle Qui trompe le goal Daurent : 4 FX : 1 Marco : 4 Oliv : rien.
37.
Tu fermes un œil tu vois bleu Tu fermes un œil tu vois rouge T'ouvres les deux c'est violet Tu les fermes: rien La vie à travers des lunettes 3D C'est comme la vie normale Avec l'air cool en plus T'ouvres un œil c'est bleu T'ouvres l'autre c'est rouge Tu fermes les deux c'est violet T'ouvres les deux: plus rien
38.
J'agrippe le mic' comme un singe agrippe une banane Mon débit a du peps comme le zeste d'une banane Je traîne dans les palaces d'une ville marrante Je rencontre un singe venant de Charente La prochaine fois j'agirai comme Simon Chapuzet J't'e remettrai à ta place à coup de banane dans la face Le singe marrant fait la justice dans la place Le singe marrant fait la justice pour la paix Tout part en couille ouais, les caisses explosent Le pouvoir de la jungle est dans la rue T'as cru que t'étais fort, fort comme un lion J'attrape le mic' comme le singe attrape un fruit Mon débit est vitaminé comme le jus d'une fruit Je traîne dans les poubelles d'une ville salace Je re-rencontre un singe venant de Charente La prochaine fois je voterai pour Baptiste Desvilles qui te remettra à ta place avec un jus de fruit dans ta face Tout part en couille ouais, ma tête explose Le pouvoir de la jungle est dans la rue T'as cru que t'étais fort, fort comme un lion Le singe marrant
39.

about

Compilation exhaustive de tous nos titres parus hors album depuis 2005 agrémentés de quelques inédits, le tout remixé et remasterisé

credits

released September 15, 2015

Justine Association / Guerilla Asso 2015

license

all rights reserved

tags

about

Justin(e) Treillières, France

Groupe de punk rock français, avançant sans contrôle, dans l’indifférence et la joie.

shows

contact / help

Contact Justin(e)

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

Justin(e) recommends:

If you like Justin(e), you may also like: